Services

Dispositif de Réinsertion Socioprofessionnelle SPR

Dispositif de Réinsertion Socioprofessionnelle SPR

Les procédures validées, aussi bien dans la convention cadre pour la Réinsertion Socioprofessionnelle des Détenus que dans le Dispositif de Réinsertion xent les critères de sélection de la population accompagnée dans les Services de Préparation à la Réinsertion (SPR) durant la détention.


Il s’agit de donner la priorité aux Jeunes et à la Femme, de prendre en ligne de compte la durée de la peine qui devrait expirer juste à la n de la préparation du détenu à une réinsertion eective, ainsi que la nécessité de la volonté du bénéficiaire qui doit être le porteur de son projet de vie élaboré sur la base d’un diagnostic partagé avec l’accompagnant social.
La réalisation du projet personnel du bénéciaire s’attèle à aplanir les obstacles qui gêneraient sa réinsertion sur le plan familial, de santé, administratif et d’enseignement formation.
A l’approche de la libération, le bénéciaire devrait être armé de tous les outils qui faciliteraient sa réinsertion sociale et professionnelle.

La nature des Bénéciaires des Services de Préparation à la Réinsertion (SPR)

Pour une réinsertion efficiente, la Fondation Mohammed VI pour la Réinsertion des Détenus a mis en place un dispositif qui s’articule en 2 phases :

PENDANT LA DÉTENTION

APRÈS LA LIBÉRATION

 

1 – Pendant la détention :

Le service de préparation à la Réinsertion (SPR) déploie un Programme Intégré afin de doter le détenu de savoir-faire, de savoir être, d’outils et de compétences.

Il s’agit de donner la priorité aux Jeunes et à la Femme, de prendre en ligne de compte la durée de la peine qui devrait expirer juste à la fin de la préparation du détenu à une réinsertion effective, ainsi que la nécessité de la volonté du bénéficiaire qui doit être le porteur de son projet de vie (Projet de Détention) élaboré sur la base d’un diagnostic partagé avec l’accompagnant social.

La réalisation du projet personnel du bénéficiaire s’attèle à aplanir les obstacles qui gêneraient sa réinsertion sur le plan familial, de santé, administratif et d’enseignement formation.

 

Le programme intégré = Projet de Détention

Formation Professionnelle

Enseignement

Activités Culturelles et Sportives

La famille

La santé

Résolution des problèmes administratifs et juridiques

Insertion professionnelle

 

L’enseignement et la formation sont les clés de voûte de ce programme avec :

59 filières et 3 genres de formation :

  1. Formation Professionnelle
  2. Formation par apprentissage en Agriculture
  3. Formation aux métiers artisanaux

 

L’alphabétisation, l’éducation non-formelle et l’enseignement primaire, secondaire et universitaire sont dispensés dans les Etablissements Pénitentiaires.

L’amélioration des conditions de vie des détenus, les activités sportives et culturelles, la prise en charge médicale, sont autant de composantes du Programme Intégré de Préparation à la Réinsertion Socioprofessionnelle des bénéficiaires.

A l’approche de la libération, le bénéficiaire devrait être armé de tous les outils qui faciliteraient sa réinsertion sociale et professionnelle.

2 – Après la libération :

Convaincue que la préparation du pensionnaire de l’Établissement Pénitentiaire, lors de la détention ne peut assurer à elle seule une réinsertion effective, la Fondation Mohammed VI pour la Réinsertion des Détenus a jugé nécessaire de garantir un suivi et un accompagnement Post Carcéral.

En effet, la Fondation Mohammed VI pour la Réinsertion des Détenus a instauré, de manière régionale, des Centres d’Accompagnement Post Carcéral (CAPC).

Sur la base d’un Projet de Réinsertion établi en commun accord avec le bénéficiaire, l’accompagnant social prévoit des mesures d’accompagnement pour la mise en œuvre du projet pour une réinsertion effective sans risque de récidive.